Hotel- Restaurant Hirsch in Kehl-Kork Logo Hotel- Restaurant Hirsch in Kehl-Kork Logo
Réserver en ligne avec la garantie du meilleur prix

Durabilité

Même pendant nos années de pérégrination, nous avons été sensibilisés au cours de notre apprentissage à la parcimonie dans la gestion des matières premières.

Notre chef peut raconter des anecdotes croustillantes d'une crise de colère que son ancienne chef avait piqué à la vue d'un champignon sur l'escalier de la cave. C'était lui, alors le jeune apprenti inattentif, qui l'avait fait tombé de la cagette. Même notre jeune chef a compris pendant son apprentissage comment les tiges de pissenlit coupées sont récupérées des déchets verts pour éviter tout gaspillage.

Cela forge le caractère, d'une part et pousse à se responsabiliser dans la gestion des matières premières, d'autre part.

Nous privilégions le commerce local, car les produits sont à notre goût et nous connaissons les fournisseurs. Pour nous, notre boucher de confiance, qui nous a été recommandé, veut dire beaucoup plus qu'un quelconque label de qualité. C'est de là que viennent nos côtelettes de porc de Grothhof (www.grothhof.de), les saucisses, le jambon, le lard pour la mâche et tant de bonnes choses. Nous devons nous procurer notre viande de bœuf ailleurs pour pouvoir couvrir nos considérables besoins.

Nous avons mené à bien l'ambitieux projet de poulailler, haut lieu d'abattage, où certains poulets se retrouvent dans nos marmites (www.anees-hahnauer.de).

Quant aux salades, la mâche et les nombreux légumes viennent des alentours (www.blumen-beinert.de) et de Zusenhofen (www.obst-spargelhof-wurth.de) - ils nous fournissent les asperges et les baies.

Nos œufs viennent d'Altenheim (www.gefluegelhof-adam.de) et de Bodersweier.

Nous récoltons ce qui pousse dans notre jardin. Une partie des herbes, des bouquets de basilic, la ciboulette, le persil et toutes sortes de menthes poussent ici. Quelques semaines par an, nous venons nous procurer les fruits de notre récolte.

Nos voisins nous donnent des coings et des pommes que nous servons en gelée ou en compote sur le buffet du petit déjeuner. Lors de la récolte des pommes, nous retroussons nos manches pour produire le merveilleux jus de pommes que vous pouvez déguster chez nous (www.zimmer-fruchtsaft.de). C'est surtout à la fin de l'automne, lorsque la nouvelle récolte est vendue sur le marché, que le goût est si appréciable.

Notre carte de vins n'a rien à envier aux autres. Outre les vins de la région d'Ortenau, des bons crus de Kaiserstühl sont aussi à la carte. On peut l'expliquer par notre grand attachement à cette fabuleuse région. Nous y avons passé quelques années de notre apprentissage.

Mais tout ne se résume pas à la carte de menus. Nous cherchons constamment à faire des économies d'énergie. La cave abrite la deuxième génération de centrales de cogénération, qui assurent le chauffage et l'électricité. Nous voulons isoler autant que possible, utiliser prioritairement des lampes LED et trouver des moyens de produire notre propre électricité.